dimanche 2 août 2009

Lire des classiques de la littérature anglaise

La littérature anglaise dite 'classique' regorge de chefs-d'œuvre qui peuvent rebuter un lecteur non spécialiste de la langue de Shakespeare. Il existe pourtant des textes d'auteurs devenus 'classiques' mais dont la lecture est assez 'facile'.
Avant de vous lancer, déterminez bien votre niveau et suivez mes recommandations pour ne pas vous décourager (allez voir les pages les plus anciennes de ce blog).
Dans l'ordre de difficulté, je vous conseille de lire:

Niveau minimum requis: B1
'The Canterville Ghost' de Oscar Wilde (30 pages - 1887)
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 09 de ce blog)
C'est une histoire pleine de facéties très facile à lire (peut convenir à un jeune lecteur). Vous y découvrirez tout l'esprit de cet auteur génial.
A noter, son chef-d'œuvre, 'The Picture of Dorian Gray', figure parmi mon Top 10 des romans de langue anglaise, mais pour l'apprécier, le niveau C2 est nécessaire.

Niveau minimum requis: B1
Nouvelles de Somerset Maugham (1874-1965)
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 09 de ce blog)
Vous trouverez de multiples recueils de nouvelles de cet écrivain britannique très prolifique. Certains recueils rassemblent des histoires d'espionnage, d'autres traitent plutôt d'histoires d'Anglais expatriés. Les nouvelles sont relativement faciles à lire même si la langue reste d'un niveau assez soutenu. Elles campent souvent des personnages excentriques aux prises avec leur passé. Beaucoup de nostalgie sans aucune mièvrerie: bien au contraire, en bon Britannique, Somerset Maugham fait preuve de peu de compassion à l'égard des êtres humains dont il imagine les vies souvent ratées.
Certaines nouvelles sont même des petits bijoux de cruauté.

Niveau B2-C1: 'Jane Eyre' de Charlotte Brontë (450 pages - 1847)
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 09 de ce blog)
'Jane Eyre' est une héroïne inoubliable pour tous ceux qui aiment les histoires d'amour difficiles! Si les 450 pages vous effraient, je vous conseille (une fois n'est pas coutume) de voir d'abord l'adaptation assez réussie du livre par Franco Zeffirelli avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle-titre (1996), puis de vous plonger dans la lecture moyennement difficile de ce magnifique roman. Il peut être intéressant aussi de lire une biographie des soeurs Brontë, tant leur vie recluse a paradoxalement nourri leur imagination très fertile, (C'est Emily Brontë qui a écrit 'Wuthering Heights', 'Les Hauts de Hurlevent'...) ou bien encore d'aller visiter la maison familiale (Haworth, pas très loin de York, dans les Yokshire Dales recouvertes de bruyères...). Là vous mesurerez à quel point l'atmosphère gothique du lieu a constitué un formidable creuset pour des histoires incroyablement romantiques, au sens fort du terme.


Niveau C2: 'Pride and Prejudice' de Jane Austen (270 pages - publié en 1813)
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 09 de ce blog)
Jane Austen est LA première romancière anglaise. C'est elle qui a inventé le personnage de Mr Darcy (repris par H.Fielding dans 'Bridget Jones').
'Pride and Prejudice' fait aussi partie de mon Top 10: c'est un roman féminin et un peu féministe (pourtant publié au début du XIXème!). L'héroïne, Elizabeth Bennet (also known as Lizzy!), appartient à la 'gentry' anglaise, la bonne société vivant à la campagne (par opposition à l'aristocratie qui part passer la 'saison' à Londres) . Elle est indépendante, intelligente et manie très bien l'ironie. Or elle demeure prisonnière de sa condition de jeune femme: à 20 ans, son avenir passe par le mariage...
Ce roman, maintes fois adapté au cinéma et à la télévision, est plein de rebondissements et ses personnages sont impossibles à oublier. Attention, c'est de l'anglais un peu difficile (un peu désuet?) mais les longues descriptions sont contre-balancées par des dialogues très vivants et parfois très amusants.

Adaptations pour l'écran:
Pour moi, la meilleure reste celle de la BBC, 6 épisodes sortis en 1995.
Pas mal, la dernière version avec Keira Knightley en 2005.
A noter, la réalisatrice de 'Bend it like Beckham'/'Joue-la comme Beckham' a transposé l'intrigue de 'Pride and Prejudice' en Inde dans son film 'Bride and Prejudice'/Coup de Foudre à Bollywood'. C'est assez réussi (à part le personnage de Darcy - un américain mièvre au brushing trop impeccable!). Elizabeth est devenu 'Lalita', jouée par Aishwarya Rai, et c'est un bon choix!

8 commentaires:

carole a dit…

Bonjour, à propos des soeurs Brontë, j'aimerais savoir quel est selon vous le niveau de lecture de Wuthering Heights? Merci beaucoup

Lizzy a dit…

C'est un roman compliqué au niveau de l'intrigue ainsi qu'au niveau de la langue; je dirais C1, si vous l'avez déjà lu en français, C2 dans le cas contraire et pour que la lecture soit vraiment un plaisir.

'Jane Eyre' est beaucoup plus accessible (et a d'ailleurs été beaucoup plus souvent adapté à l'écran).

Si vous allez à Londres, ne manquez pas le portrait des trois soeurs à la National Portrait Gallery. Il a été peint par leur jeune frère, qui s'est effacé après s'être peint. On devine sa silhouette. Il est mort très jeune. C'est un tableau très émouvant.

Snowball12 a dit…

Bonjour,
J'ai lu récemment Persuasion de Jane Austen et j'aimerais savoir si Pride and Prejudice est d'un niveau de lecture supérieur ou pas par rapport à Persuasion ?
Merci beaucoup pour ce blog qui est très intéressant.

Lizzy a dit…

Hi there! Je crois que je n'ai jamais lu 'Persuasion', shame on me! J'en ai vu une excellente adaptation par la BBC.. Cela dit, je ne vois pas pourquoi la prose de Miss Austen serait plus compliquée dans 'Pride and Prejudice'.C'est surtout la longueur de certains passages qui risque vous décourager. Début juin Arte a rediffusé l'adaptation de 1995 dont je parle dans mon message et vraiment, le charme opère à chaque fois. J'adore! Donc: je recommande!

Snowball12 a dit…

Merci de votre réponse. Les ouvrages d'un auteur ne sont pas tous du même niveau d'où ma question. Sinon je ne peux que vous recommander de lire Persuasion, livre que j'ai adoré. L'adaptation de la BBC est bien mais il y a eu quelques libertés de prise par rapport à l'oeuvre original (des scènes manquantes, des scènes réécrites ...). Néanmoins je n'ai pas vu celles de 1995, donc je ne peux pas dire laquelle entre les deux est la meilleure.

Mehdi Auger a dit…

Ouf, maintenant je comprends mieux !
Il se trouve que je suis un jour tombé sur le roman de Jane Austen "Emma" en Penguin Readers. Comme j'ai le niveau C1, (ce dont je ne suis pas peu fier ! Il est vrai que j'ai peut-être mis cinquante ans à l'obtenir), j'ai lu ce petit livre avec facilité et plaisir. Renseignements pris, Jane Austen est considérée comme excellente, son roman Emma, également, spirituel, etc., bref je l'ai acheté.
Catastrophe ! Quel style étrange ! Et quel vocabulaire bizarrement sophistiqué ! Comment peut-on prendre plaisir à une telle lecture ? De plus le livre est épais : j'ai dû rapidement le refermer. Telles ont été mes réactions. Avec le recul, je suis obligé de reconnaître que le problème vient de moi et non pas de l'auteur. Vous dites C2 pour Pride and Prejudice, je vous crois et vous me soulagez. Encore cinquante nouvelles années et j'aurai le niveau : pas de temps à perdre.

Lizzy a dit…

'Pride and Prejudice' est un monument de la littérature anglaise que beaucoup de mes amis / collègues détestent... Ils lui reprochent d'être:
- trop dur
- trop lent
- trop mièvre
- trop je-ne-sais-quoi

Donc pas de panique, il est normal que si vous n'êtes pas angliciste vous trouviez l'accès trop compliqué - surtout après avoir lu un Reader! Vous êtes passé d'un environnement très sécurisant, voire aseptisé, à une atmosphère (et une langue) très corsetée, très codée. Votre choc n'est pas étonnant.
Mais c'est un livre qu'il faut reprendre, comme on goûte à nouveau à un mets précieux mais à la saveur déroutante.
N'attendez pas cinquante ans;-)

Lizzy






Mehdi Auger a dit…

Je vous remercie, Lizzy, vos encouragements sont précieux. J'ai eu la main lourde, il n'y a eu que 37 ans entre mon entrée en 6ème et l'obtention de l'Advanced de Cambridge. Maintenant que je suis entré dans le domaine de la poésie, j'ai de quoi m'occuper indéfiniment. Mais je crois que je vais reprendre Emma, suite à vos encouragements. Encore merci pour votre blog et votre travail pour les jeunes.