samedi 13 décembre 2014

Chef d'œuvre, facile à lire

Etes-vous prêts pour une expérience de lecture hors normes? C'est ce qui va vous arriver si vous lisez cet extraordinaire roman:

'Three Day Road' de Joseph Boyden (2005 - 354 pages)


Niveau minimum requis: B1+
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 2009 de ce blog)

C'est l'histoire de deux jeunes Indiens du Canada qui vont quitter leurs forêts pour aller se battre dans les tranchées de la Grande Guerre. 

Il faut dire tout de suite que Joseph Boyden est lui-même canadien d'origine indienne (son père était blanc, d'origine écossaise, et sa mère indienne, de la tribu des Ojibwe). Il est jeune, il est beau (magnifiquement tatoué!) et il est très très doué.
Mes élèves et moi avons eu la chance de le rencontrer lors du Festival Lettres du Monde et quinze jours après nous sommes encore tous sous le charme, au sens anglais du terme: Joseph Boyden est un être envoutant, un chaman écrivain. Jugez plutôt:



Pourquoi je vous recommande ce roman en particulier:
- il est facile à lire. Les deux narrateurs principaux étant Indiens, leur anglais est assez basique.
- l'intrigue et les personnages sont fascinants. Les deux jeunes Indiens deviennent les meilleurs tireurs de leur peloton, car ils prennent la guerre pour une partie de chasse, ce qu'ils font dans les forêts canadiennes depuis toujours.
- ce n'est pas du tout un livre de plus sur la guerre; c'est écrit au présent dans des chapitres courts et tout paraît très moderne.
- on passe d'une époque à l'autre et d'un pays à l'autre très vite. Bien sûr on découvre le quotidien dans les tranchées, mais c'est à travers les yeux de ces jeunes 'sauvages'. On suit aussi l'histoire de la tante de l'un d'entre eux, une Indienne qui a hérité des pouvoirs magiques de son père et qui poursuit les rites ancestraux dans sa forêt profonde.

Impossible de lâcher ce roman, malgré certaines scènes d'une violence insoutenable.




Aucun commentaire: