jeudi 18 avril 2013

C'est bientôt l'hiver... en Australie!

Je viens de terminer un roman qui a eu un beau succès outre-manche dès sa parution... en 1950!
Je suppose que les ingrédients de cette histoire ont passionné un Royaume-Uni mis à genoux par les années de guerre. 
Depuis, il a été maintes fois adapté pour l'écran:

'A Town Like Alice' de Nevil Shute (1950 - 351 pages)

Niveau minimum requis: B2 
(pour déterminer votre niveau de lecture, reportez-vous aux pages de juin 2009 de ce blog)


C'est une histoire d'amour très exotique: la première partie se passe dans la péninsule Malaise pendant la Seconde Guerre Mondiale et la deuxième partie en Australie.

Je n'ai pas trouvé la lecture de ce roman aussi exaltante que son immense succès pouvait laisser espérer, notamment dans la longue première partie. 
Mais la partie australienne fait une peinture par le menu de la vie dans l'Outback à la fin des années 1940 et c'est franchement dépaysant. C'est un décor immense qui oblige les gens à prendre l'avion pour le moindre déplacement (l'auteur était ingénieur dans l'aviation), à moins qu'ils n'acceptent de passer des heures à cheval pour traverser des rivières inondées. Les moyens de communication sont encore très rudimentaires et amènent les personnages à se manquer maintes fois.
Le plus intéressant, c'est  qu'on assiste à la naissance d'une ville comme Alice Springs (au coeur de l'Australie, près de Ayers Rock ou Uluru, grand lieu aborigène).

C'est un bon livre pour l'été, les vacances. Le rythme est lent mais les personnages, même s'ils manquent de relief, sont finalement assez attachants.





2 commentaires:

Sylvain Michel a dit…

Merci pour ce blog vraiment stimulant.
Je me suis lancé dans la lecture en VO au début de l'année et finalement le blocage était surtout psychologique car je finis mon 2ième roman avec plaisir (How to be good de Nick Hornby). J'espère avoir enclenché le cercle vertueux que vous évoquez dans le 1ier post du blog :-)
Thank you and have a nice day.
Sylvio

Lizzy a dit…

Merci Sylvio pour le mot 'stimulant'!
C'est exactement ce que j'essaie de faire, stimuler l'envie de se lancer à lire en anglais.
Si vous avez le niveau pour lire N.Horby, bravo, vous pouvez soit lire les autres romans de cet auteur (j'ai lu et bien aimé 'About a Boy', 'High Fidelity' et 'Going Down?') ou tous les livres que je recommande niveau B1+/B2. The sky is the limit!

So: keep reading!